La scie à chantourner : un indispensable dans l’atelier

La scie à chantourner se distingue de tous les outils à découper par sa polyvalence et sa performance. Disponible en versions manuelle et électrique, elle permet de réaliser les travaux qui exigent une grande précision.  On peut également l’utiliser sur n’importe quel type de matériau. Il suffit de changer la lame. Pour travailler le bois, la scie électrique est à privilégier. Avec un tel outil, on peut réaliser des découpes fines et précises, et ce, que l’on veut obtenir un morceau de bois droit ou courbé.

Comment choisir la scie à chantourner idéale ?

Il y a plusieurs paramètres qui entrent en compte lors du choix de la scie à chantourner électrique comme la profondeur de décharge. C’est ce qui définit la performance de l’appareil. En général, elle est étiquetée sur l’enveloppe de l’outil. Mais le plus important, c’est la lame. La décision est à prendre en fonction du type de découpe qu’on souhaite obtenir. La plus  utilisée est la lame lisse. Comme son nom l’indique, elle possède une extrémité lisse. Elle est fortement conseillée si on veut faire une découpe mince sur le bois.

Pourtant, c’est la lame de scie à ergot de fixation qui est la plus pratique. Elle offre aux usagers de multiples options, de quoi leur permettre d’effectuer des coupes bien précises et fines. Pour bien choisir cet outil de découpe, il faut aussi tenir compte de la qualité de la lame et de sa fixation. Notons aussi qu’elle existe en différentes formes. On cite entre autres les modèles standards, les lames inversées ainsi que les lames torsadées.

L’existence du variateur de vitesse est un autre critère à ne pas négliger lors du choix de la scie. Grâce à cette option, on peut choisir la vitesse à laquelle, on réalise la découpe. Bien sûr, le variateur de vitesse doit être accessible facilement. Il faut aussi que son usage soit pratique. Pensez également à privilégier les scies munies d’un tube d’aspiration. Son rôle consiste à aspirer la sciure du bois. Du coup, on peut effectuer le travail d’une manière propre et sécurisée.

Enfin, lors du choix de ce genre de machines à bois, il faut aussi prendre en compte la marque. Évidemment, elle a une importance particulière. Les fabricants les plus réputés sont à privilégier, car ils assurent la qualité des outils qu’ils proposent. Certains d’entre eux allouent même des scies dotées de fonctionnements modernes, ce qui ne peut que faciliter la tâche des usagers. Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus sur le choix d’une scie à chantourner.

Comment utiliser une scie à chantourner ?

Avant que le travail ne débute, on doit d’abord fixer la scie à chantourner sur un support bien stable et solide. Il faut également que le plateau de travail soit bien spacieux. Ainsi, on peut orienter le matériau à découper et obtenir la forme souhaitée aisément. À présent, il faut vérifier si la lame est déjà montée. SI c’est le cas, vous n’avez plus qu’à régler sa tension et elle ne doit être ni trop souple ni trop tendue. Mais dans le cas contraire,  il faut encore la monter. La prochaine tâche consiste à ajuster le variateur de vitesse selon le type de bois à travailler et de la contrustion bois a créer. Notons qu’il doit être rapide lorsqu’on coupe du bois souple et lent quand on traite du bois dur.

Maintenant, vous pouvez mettre en marche l’appareil. Il faut souligner que si l’on veut effectuer une coupe à la volée, on doit coller un modèle sur le bois à travailler. Il ne reste plus qu’à maintenir la pièce à découper et à guider la lame à scier avec la main.  Lorsqu’il faut réaliser des découpes assez difficiles afin d’obtenir une forme en particulier, il est recommandé de percer un trou afin de faciliter le passage de la lame.

Quelle lame de scie à chantourner pour travailler le bois ?

Avant tout, on doit préciser que pour bien choisir la lame de cette scie à bois, on doit considérer quelques éléments.  On cite entre autres le type de denture, la forme et le nombre de dents, l’épaisseur du matériau à découper ainsi que la finesse de coupe souhaitée. À titre d’exemple, une lame munie d’une denture régulière donne une coupe nette.

Comme on vient de le mentionner auparavant, il existe différents types de lames qu’on peut utiliser. Le choix dépend du type de bois à travailler. Pour obtenir une coupe nette sur un matériau doté d’une épaisseur oscillant entre 5mm et 50 mm, on peut utiliser une lame de scie à chantourner standard. En revanche, si on veut réaliser les découpes sans aucune bavure sur des contreplaqués, il faut miser sur une lame à denture inversée.

Pour obtenir une forme spécifique, on a besoin de changer la direction de la lame durant le découpage. Il faut donc utiliser une découpeuse torsadée ou en spirale. Bien sûr, elle ne garantit pas une coupe précise. Néanmoins, on peut toujours remédier à cela. Il y a aussi des lames dotées d’une denture perroquet. Elles conviennent bien aux utilisateurs qui veulent faire une coupe droite rapidement. Enfin, il y a les modèles à denture double. Ils sont à privilégier si on travaille sur des bois épais.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply