Quelle chaudière à bois pour son système de chauffage central ?

La chaudière au bois est utilisée pour le chauffage central et éventuellement la production d’eau chaude sanitaire. Selon les usages et les besoins deux types de chaudières existent.

Quel type de chaudières à bois sur le marché ?

La chaudière à bûches

La chaudière à bûches se caractérise par son mode de combustion et la manière dont l’air est admis dans le foyer : c’est le tirage. Il peut être naturel ou forcé (à combustion inversée) à l’aide d’un ventilateur de type turbine, d’où l’appellation fréquente de « turbo ». Les chaudières à tirage naturel fonctionnent comme de gros poêles à bois. Elles sont simples mais ont un rendement médiocre (environ 55 %) avec des émissions d’imbrûlés relativement élevées. Il est fortement recommandé de raccorder un ballon tampon qui permet de stocker l’énergie et d’augmenter l’autonomie de fonctionnement de la chaudière : principe de l’hydroaccumulation.

Bois en plaquettes (chips) et granulés de bois (Pellets)

Les plaquettes sont des fragments de bois issus du broyage d’arbres, de rondins ou de branches. Les granulés de sciure compactée sont issus de la transformation des déchets de scierie.

La chaudière à bois automatique

Cette chaudière utilise comme combustible les plaquettes( chips) ou les granulés (Pellets). L’alimentation en air et en combustible est régulée automatiquement selon la chaleur demandée , ce qui assure une combustion optimale, un rendement optimisé et des émissions de polluants réduites. L’autonomie dépend de la capacité du stockage et peut aller de 24 heures à toute la saison de chauffe.

Le système de chauffage est divisé en trois parties :

  • Le stockage du combustible dont la capacité varie entre 1 et 30 m3,
  • La chaudière où se développe la combustion.
  • Le transport du combustible par vis d’Archimède reliant le stockage à la chaudière,

Parmis les différentes chaudières automatique, vous trouverez deux modes de stockage du bois : chaudière avec stockage intégré ou trémie ou Chaudière avec silo de stockage annexe

Les Avantages du chauffage au bois

  • Une énergie respectueuse de l’environnement : l’utilisation de 4 m3 de bois plein pour l’énergie permet d’économiser 1 tonne de pétrole (tep) et d’éviter en moyenne, dans le cas du chauffage domestique au bois, l’émission de 1, 5 t de CO2dans l’atmosphère
  • Une énergie sociale car le chauffage au bois favorise l’entretien des forêts et la valorisation des déchets de bois.

Faites des économie d’énergie

  • En terme d’économie, c’est un combustible compétitif, les équipements sont performants et rentables, c’est un combustible naturel qui ne sera pas concerné par les éco-taxes sur les énergies. Il amène une valorisation des sous-produits de l’exploitation forestière et l’utilisation de bois privatif
  • Une chaleur douce. La combustion du bois offre une chaleur et un confort inégalables.

En particulier, les chaudières automatiques à bois déchiqueté permettent :

  • la réduction des contraintes : alimentation et décendrage automatique, autonomie accrue,
  • la régulation de la combustion : jusqu’à 85% de rendement, réduction des rejets et des cendres,
  • une large gamme de qualité des combustibles : granulométrie variable, essence indifférente, en fonction de la technologie choisie.

Les Inconvénients des chaudières à bois

Le principal handicap de la chaudière à bois est son coût d’achat situé entre 3 000 à 12 000 €, soit près de deux fois plus qu’une chaudière au fioul.

Le second inconvénient qui tend peu à peu à s’effacer est la contrainte de l’alimenter en combustible deux à trois fois par jour. En effet, contrairement aux chaudières au fioul et au gaz qui ne nécessitent aucune manipulation spéciale pour un fonctionnement normal, la chaudière au bois doit être rechargée tous les jours. Le bac de cendre doit aussi être vidé très régulièrement.

Cet inconvénient majeur est en passe de disparaître (du moins pour le chargement du bois) avec la création ces dernières années des chaudières à granulés. Une vis sans fin ou un système par gravitation vient en effet alimenter de façon automatique la chaudière même en votre absence.

L’autre inconvénient réside dans le nécessaire stockage de la matière première. Le bois devant rester au sec, il est parfois difficile de trouver suffisamment de place à l’abri pour entreposer ses rondins. Pour les solutions à granulés, le stockage peut se faire dans un silo en textile qui peut être installé à la cave par exemple ou dans un silo rigide placé à l’extérieur qui peut le cas échéant être enterré.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply