Maison en bois : prix au mètre carré

Aujourd’hui, le prix des maisons en bois est un grand sujet de controverse. Il y a beaucoup d’idées reçues qui circulent à propos du prix de revient éventuel de la construction d’une maison faite entièrement en bois. En effet, à cause du prix assez élevé de ce matériau, certaines personnes estiment que la construction leur reviendrait nécessairement plus chère. Ce qu’il faut savoir, c’est que les maisons en bois ne coûtent pas plus chères en réalité, que les autres types de maisons. Au contraire, vous faites d’importantes économies sur la main d’œuvre et après sur le long terme avec le coût de l’entretien. Tant d’avantages à préférer les maisons en bois… En général, le prix dépend de la gamme et du standing que vous souhaitez pour votre maison en bois. D’autres facteurs peuvent bien sûr entrer en ligne de compte, comme la situation géographique du terrain, le recours ou non à des professionnels, etc. Apprenez grâce à cet article, tout ce qu’il faut savoir sur les différents prix de la construction d’une maison en bois, et bien d’autres informations utiles sur ce type de maison.

A propos des maisons en bois

Une maison en bois est une maison construite entièrement à base de bois. Les murs, le toit, les piliers, le sol, tout est fait en bois. Il est vrai qu’elles sont encore assez rares en Europe, mais il faut avouer que de plus en plus de personnes se tournent vers cette option. Pourquoi ? Eh bien c’est avant tout pour l’attrait du point de vue écologique. Ces maisons « respectent l’environnement » puisqu’elles n’utilisent que le bois, un matériau 100% recyclable. En plus, il faut savoir que la solidité du bois est un atout de taille, car elle garantit une longue durée de vie à ce type de maison. Dans la société moderne, les maisons en bois sont très appréciées. Elles renvoient une image assez prestigieuse, elles incarnent le bon goût, et par extension le luxe. Ce sont de véritables chef d’œuvres il faut bien l’avouer. Surtout que, le bois étant un matériau facile à travailler, il est facile pour les architectes de laisser faire leur esprit créatif et de personnaliser votre maison en deux temps trois mouvements.

Les différents types de maisons en bois

Il existe différents types de maisons en bois, pour répondre aux exigences, aux besoins et au budget de différents types de personnes. Mais ici, la classification sera faite en fonction du mode de construction de ces maisons. En effet, si les maisons en bois existent depuis des siècles, sachez que certaines méthodes de constructions sont toute aussi anciennes. On distingue donc quatre types de maisons en bois, chacune étant construite suivant une méthode précise.

  • La maison à ossature en bois, soit la mob

Cette méthode de construction est en fait la plus répandue, n’importe où dans le monde. Elle consiste à fabriquer une structure avec des pièces de bois, en prenant soin de laisser un écart de 50 cm entre les pièces. Ensuite, des isolants sont insérés dans l’espace ainsi réservé. L’extérieur de l’ossature est alors recouvert d’un produit capable de le rendre étanche à l’eau, et d’un revêtement qui peut être crépi : du bardage en bois, de la chaux ou des briques. A l’intérieur de l’ossature, c’est un produit d’étanchéité à la vapeur qui est appliqué, sans oublier une dernière touche de finition avec l’installation des plaques de plâtre. Tout cela vise à renforcer la solidité et la durabilité de la structure, même avec le mauvais impact des aléas climatiques. La capacité d’isolation thermique est aussi renforcée grâce à ce procédé. Et puisque les pans de murs sont fabriqués directement en usine, les délais de livraison de la maison sont considérablement réduits. Pour ce type de construction, le prix revient généralement à 1200 euros pour le mètre carré, en moyenne. Mais il peut aller jusqu’à 2000 euros.

  • La maison en bois massif empilé, encore appelé chalet en bois

Cette technique quant à elle est la plus ancienne de toutes. Elle est surtout utilisée dans les régions montagneuses et aussi en Amérique du Nord. Elle consiste à construire une structure en empilant les uns sur les autres, des rondins, des fustes en bois massif ou des madriers. Cette technique est très pratique pour ceux qui souhaitent faire de l’auto construction. En plus, le bois massif utilisé permet d’avoir une meilleure inertie thermique. Toutefois, il faut savoir, qu’au fil des années, cette qualité de bois a tendance à se tasser et à fragiliser la structure. Ceci est en grande partie dû au changement des saisons et à la variation de la température. Il faut aussi faire très attention à bien imbriquer les pièces de bois pour qu’il n’y ait pas la moindre ouverture. Autrement, la structure ne sera pas parfaitement étanche et, l’eau et l’air pourraient facilement s’infiltrer. Pour ce type de construction, le prix moyen se situe généralement entre 1400 et 2000 euros pour le mètre carré.

  • La maison à base de poteaux et poutres en bois

Pour cette technique, la structure est formée avec des poteaux, que l’on dispose verticalement en laissant des intervalles réguliers entre eux. Cet ensemble vient ensuite en renfort à des poutres disposées horizontalement. Le bois utilisé ici est souvent le bois massif ou le bois lamellé-collé. Il faut veiller à ce que les poutres et les poteaux soient solidement assemblés pour augmenter la rigidité de la construction. Ainsi, avec cette technique, vous n’aurez pas besoin de murs porteurs pour obtenir de grands volumes. Elle a été inventée avec la construction des maisons en colombages de Normandie ou d’Alsace. Elle coûte environ entre 1100 et 1800 euros pour le mètre carré.

  • La maison à panneaux à base de bois massif

Cette technique consiste en fait à assembler des panneaux de bois. Il faut utiliser du bois massif lamellé-croisé, encore appelé CLT. Ils sont constitués de plusieurs couches, environ 3 à 9, de lamelles de bois. C’est un matériau très résistant et avec une bonne inertie thermique. Vous pourrez l’utiliser pour construire de très grandes surfaces. Les panneaux sont fabriqués préalablement en usine, ce qui augmente la vitesse d’évolution du chantier, puisqu’il ne reste alors que le travail d’assemblage. Cette technique se base sur les techniques utilisées pour la maison ossature bois et pour les poteaux-poutres. Grâce à cette combinaison, la maison à panneaux de bois massif peut offrir de grandes surfaces habitables, et être modelée de plusieurs façons différentes. Pour cette construction, le prix au mètre carré se situe entre 1400 et 2500 euros.

En plus de ces quatre types de maisons en bois, il ne faudrait pas oublier la dernière en date : la maison bois en kit, une maison préfabriquée. Celle-ci, c’est une vraie maison moderne, que vous pourrez construire vous-même, et donc économiser tous les frais de main d’œuvre. Elles sont entièrement construites en usine. Que ce soit les murs, les planchers, les traverses, bref toutes les pièces vous sont livrées entièrement finies et prêtes à être poser. Vous aurez sur chaque pièce, un numéro différent, pour que le travail d’assemblage soit plus facile. Vous pourrez en trouver pour différentes superficies de terrains. En matière d’autoconstruction, il n’y a pas plus facile. Mais vous pouvez néanmoins demander la prise en charge par des professionnels de la construction. Quoi qu’il en soit, en peu de temps votre maison sera prête à être décorée et habitée.

Prix maison bois au mètre carré

Contrairement à l’avis général, la construction d’une maison en bois ne coûte pas systématiquement plus cher que pour les autres types de maison. Ce qu’il faut retenir, c’est que de nombreux facteurs peuvent influencer le prix. Il s’agit entre autres : de la gamme de la construction que vous avez choisi, des techniques de construction utilisées, ou encore du lieu de construction. C’est ainsi qu’une estimation a été faite en fonction de tous ces facteurs et situe le prix moyen de la construction d’une maison en bois, entre 300 et 1200 euros pour un mètre carré. Si l’on considère les prix usuels pratiqués par les grandes entreprises de construction, il faut prévoir pour une maison en bois de 100m², environ :

  • 60 000 euros s’il s’agit d’un Low cost
  • 90 000 euros s’il s’agit d’une maison d’entrée de gamme
  • 120 000 euros s’il s’agit d’une maison de moyen ou haut de gamme

Par contre, si vous optez pour les maisons en kit, qui sont livrées déjà prêtes à décorer ou nécessitant juste des travaux de finition, les prix seront un peu plus élevés. Le minimum au m² serait alors de 700 euros environ et le maximum de 3000 euros environ.

Les avantages des maisons en bois

Les maisons en bois présentent des avantages certains pour leurs propriétaires. Il s’agit entre autres :

  • Du coût : eh bien en fait, les maisons en bois sont très souvent moins chères. Pour s’en rendre compte, il faut considérer tous les frais de la construction dans leur ensemble, et pas juste le prix des matériaux. Par exemple, la maison en bois étant plus légère, elle nécessite alors des fondations moins profondes et donc moins chères.
  • De la rapidité : le temps de construction d’une maison en bois peut représenter la moitié, parfois même moins, du temps nécessaire pour la construction d’une maison traditionnelle. Tout d’abord, vous pourrez dire adieu au temps de séchage, ensuite, l’adaptation au sol est faite au fur et à mesure que les travaux évoluent. Et pour une maison en kit, il n’y a simplement pas de délai de construction, quelques jours suffisent.
  • De l’isolation : même si le bois est beaucoup plus léger que le béton, il est quand même un matériau avec une plus grande propriété isolante. Vous pourrez donc bénéficier d’une très bonne isolation thermique dans toute la maison. Cet avantage vous permettra également de faire des économies, en matière de consommation d’énergie.
  • De la résistance : cela peut paraitre incroyable, mais c’est bien vrai, le bois est bien plus résistant que le béton ou le métal. Même pour les cas d’incendies, des études ont prouvé qu’il n’y avait pas plus de risque d’incendie dans une maison en bois que dans une maison traditionnelle. En fait, ce serait même tout le contraire ! Le bois se consume lentement et donc la maison s’effondrera moins vite qu’une maison en béton par exemple. Et par rapport aux structures métalliques, le bois qui brûle est moins toxique. En plus, en cas de tremblement de terre, vous serez bien plus à l’abri dans une maison en bois, car grâce à sa légèreté, elle est résiste mieux aux secousses.
  • De l’écologie : il est clair qu’une maison en bois est le meilleur moyen pour démontrer son intérêt pour l’environnement. En effet, elle est très peu polluante et beaucoup moins radioactive que les autres types de maisons. Faire construire une maison en bois, c’est opter pour une véritable maison écologique.

Il faut savoir aussi que vous pourrez faire des économies à très long terme avec une maison en bois. La raison principale c’est la facilité avec laquelle elle peut être entretenue. Cela nécessite donc peu de ressources financières. En plus, si vous décidez de la revendre, cet argument sera un élément déterminant en votre faveur, et vous permettra d’augmenter le prix de vente.

Les inconvénients des maisons en bois

Comme vous devez le savoir, en toute chose, vous aurez d’un côté les avantages, et de l’autre, les inconvénients. Et les maisons construites en bois ne font pas exception à cette règle. Voici donc leurs inconvénients :

  • Les problèmes d’usure : le grand ennemi du bois a toujours été l’humidité. Et celle-ci peut avoir un mauvais impact sur votre maison. Si l’entretien n’est pas bien fait, et que l’humidité arrive à s’installer, vous pourrez très vite être envahi par la moisissure. C’est pour cela qu’il ne faut pas négliger l’entretien de votre maison en bois.
  • L’inertie thermique : contrairement aux autres matériaux (le béton, le ciment ou le métal), le bois résiste très mal à l’eau. Ainsi, un problème d’inondation ou d’infiltration d’eau pourrait bien vous coûter très cher si vous habitez dans une maison en bois.
  • Les idées reçues : bien que les chalets ou autres maisons prestigieuses en bois, soient très appréciées, certaines personnes restent bloquées sur l’idée que « maison en bois rime avec cabane dans les bois ». Ils penseront donc à tort, que c’est le manque de moyens financiers pour investir dans les matériaux selon eux « plus précieux », qui vous pousse à construire une maison en bois.

Tout savoir sur l’entretien des maisons en bois

Il est très important de savoir comment entretenir une maison en bois, afin de la conserver en bon état pendant très longtemps, et pouvoir bénéficier de ses avantages. Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est que, quoi que vous fassiez, l’humidité sera toujours un problème pour le bois. Donc tant que l’eau ou l’humidité sera présente, la vitesse de dégradation de votre maison sera accélérée. Il serait bien de prendre en compte ce détail au moment de la construction. Vous pourriez alors éviter par exemple que le bois soit posé directement en contact avec le sol, ou que les gouttières soient installées de manière à laisser l’eau couler sur le bois. Aussi, le soleil avec ses rayons ultra-violets, représente un danger pour les différentes structures faites en bois. Celles-ci prennent rapidement la couleur grise, si toutefois, le produit de protection utilisé au départ n’était pas de bonne qualité. Pour éviter cela, vous devez entretenir le bois dans votre maison une ou même deux fois par an si possible. Le secret, c’est l’association de l’huile de lin, avec de l’essence de térébenthine. C’est de loin la meilleure solution puisqu’elle est à la fois efficace et moins coûteuse. Ce mélange hydrofuge le bois et ralentit le processus qui le pousse à virer au gris. Pour que cela fonctionne bien, il est conseillé de faire le traitement, des jours d’été. Car la température élevée favorise la pénétration du produit. Vous pouvez aussi opter pour un produit de protection de bonne qualité, juste après la livraison du chantier, pour être plus rassuré. Il y a également des produits appelés « lasures », qui sont fabriqués pour la protection du bois. Choisissez toujours ceux qui sont garantis bio. Ils représentent une très bonne solution, contre les effets néfastes des rayons ultra-violets. En plus, vous n’aurez même pas à poncer le bois avant d’appliquer ces lasures. La fréquence d’utilisation est de 3 à 5 ans (sud) ou de 8 à 10 ans (nord), en fonction de l’orientation d’exposition des façades à entretenir.

Quelques renseignements utiles sur les maisons en bois

Lors de la construction de votre maison en bois, vous devez prendre certaines précautions pour ne pas faire un mauvais investissement. En effet, il existe différentes qualités de bois, et surtout ils peuvent provenir de plusieurs endroits différents. Il est toujours mieux d’opter pour l’utilisation de bois certifié, afin d’avoir la garantie qu’il s’agisse bien du matériau adéquat. A ce propos, il existe plusieurs certifications possibles pour le bois. Il s’agit entre autres de :

  • La certification HQE, soit Haute Qualité Environnementale. Elle a été créée pour garantir que les logements construits sont sains et commodes.
  • La certification PEFC, soit Programme Européen des Forêts Certifiées. Celle-ci est la plus connue de toutes les certifications.
  • La certification label FSC, soit Conseil de Soutien de la Forêt. Elle permet d’authentifier les forêts qui font l’objet d’une administration durable.
  • La certification THQE, très semblable à la certification HQE. Son objectif principal est de mettre en avant la performance des constructions.

Au sujet des maisons « toit plat », sachez qu’elles sont entièrement compatibles aux normes de ces différentes certifications. Elles sont d’ailleurs très appréciées aujourd’hui. Ce sont des maisons en bois, avec un toit complètement plat, comme une dalle. Elles sont le signe d’une grande originalité et sont surtout à la pointe de la modernité.

De nos jours, les maisons en bois gagnent beaucoup en popularité. Quelle que soit la méthode utilisée, elles représentent un véritable attrait, sur plusieurs plans : le plan financier, le plan écologique, le gain de temps, et bien d’autres encore. Le prix quant à lui dépendra du modèle de maison que vous aurez choisi (entré, moyen ou haut de gamme), et bien sûr du type de construction utilisé.